Chroniques, Le 17

Le 17 : un moment d’insouciance

J’ai eu, pour Noël, un jeu. Ça ne m’était pas arrivé depuis très longtemps. Je n’avais plus considéré, depuis ma jeunesse, un boîtier comme vaguement magique. Comment s’était-il trouvé là ? Comment le père Noël, ce vieux frippon, avait-il su ? Des questions qui se révélaient, à l’époque, bien peu importantes, face à la joie enfantine ; et qui, cette fois encore, disparurent comme neige au soleil. Un(e) inconnu m’avait offert un jeu. Et je n’avais qu’une envie : jouer.