Chroniques, Le 17

Le 17 : yakuze toujours

Le thème final de Yakuza 5, terminé une semaine plus tôt, flotte dans la pièce. Petit T danse, subrepticement, d’un mouvement de popotin. Les souvenirs de l’aventure vécue, dantesque, m’arrachent à la douleur lancinante de mes poignets, qui se consument lentement. La traque à l’ours dans la forêt enneigé, les combats de danse au coin de la rue, les courses de taxi enfiévrées, la richesse des personnages, la diversité des lieux… Ce « Yakuza Nouveau », qui se voulait être un reboot plus ambitieux de la soirée, envoie du pâté sévère.

Bilan, Impressions

Bilan ludique de l’année 2020

2020 fut une année pour le moins particulière. Elle marque, déjà, l’absorption pénible d’une réalité : notre mode de vie ne tient qu’à un virus près. Confinés dans nos habitations, nos quotidiens se sont trouvés bouleversés ; nos rôles également. Sans perspective, et sans gouvernement crédible, il a fallut – comme il le faut encore – faire preuve de patience. Continuer à sortir, même sans jardin. A se cultiver, même avec les préoccupations. A se distraire, même face à l’inconnu. A faire du sport, même sous étroite surveillance. Continuer de vivre, en somme.