Impressions

Brèves de comptoir #13 (Wolfenstein: the New Order, Fargo, Homeland)

breves-13-fargo-wolfenstein-homelandr

Je ne me suis pas prêté à cet exercice depuis quelque temps. J’en suis le premier déçu, mais ces dernières semaines furent, disons, compliquées. C’est vague, mais c’est ainsi. J’ai donc peu joué, le temps étant naturellement un facteur en la matière. Mais au delà de ça, c’est bien l’état d’esprit qui manquait à l’appel – pour écrire ces quelques lignes y compris, le jeu vidéo étant décidément un loisir qui résiste mal aux intempéries extérieures. En attendant une éclaircie.

PlanetSide 2 disparaissant peu à peu de mon quotidien, je suis finalement parvenu à en finir avec Wolfenstein: New Order. Initialement, c’est un jeu que j’ai trouvé amusant. Le passage de l’avion, tout au début, m’ayant plût pour des raisons qui n’ont pas trait au gameplay, mais plutôt à l’ambiance – à ce seul son du piqué en particulier. Mais je me suis trouvé à constamment questionner divers aspects du jeu, que dans l’ensemble je trouve bien mais pas extasiant. A commencer par l’aspect discrétion, qui cohabite mal avec les spectaculaires double mitrailleuses et double fusils à pompe. L’ironie c’est que le jeu – ou en tout cas l’iA – est assez punitif si on ne prend pas couvert pendant les affrontements. On n’a donc jamais vraiment l’occasion d’y aller en grandes pompes. (Certes, un point commun Wolfenstein 3D, qui hérite d’ailleurs d’une référence en mini jeu). New Order semble pris dans une sorte de finesse erratique qui ne le rend que très modérément amusant.

Faute de jouer j’ai pas mal maté. A commencer par la saison 2 de Fargo, sûrement une des meilleures séries parues l’an passé. Possiblement une des meilleures séries que j’ai eu le plaisir de regarder. Je ne m’attendais pas au renouvellement complet que propose cette seconde saison (un point commun qu’elle partage avec True Detective). C’est peu commun et forcément risqué, mais ça ne m’a rendu cette saison que plus appréciable. On reste dans la même veine que la première saison, avec ses dialogues décalés, ses incompréhensions et ses personnages terre à terre. Et puis cette métaphore du chaos, inéluctable. Ce n’est pas une série que je recommanderais à tout le monde. On est à mille lieues des standard télévisuels, nettement plus formatés. Mais l’extrême minutie de l’écriture, et le sens du détail en général, méritent le détour.

J’ai également regardé la dernière saison de Homeland. La série me plaît toujours. Je ne suis pas sûr de savoir pourquoi, mais sans doute parce qu’elle n’a pas d’équivalent, elle qui tacle si opiniâtrement la question de la terreur et des conflits politique au Moyen-Orient, des sujets qui nous sont plus que jamais proches. Cette saison 5 se détache néanmoins avec intérêt de ses fantômes passés en proposant une Carrie moins torturée, qui s’est installé en Allemagne, loin de tout, pour s’occuper de sa fille. Une solution d’apaisement qui rend la saison moins explicite, plus confidentielle, quant au réel danger. Les épisodes sont par là même riches en tension. Une proposition somme toute assez différente de par le passé. En plus de proposer une fin, je dirais, adéquate.

(Je n’oublie pas Dungeon of the Endless. Qui a droit à un texte dédié.)

5 pensées sur “Brèves de comptoir #13 (Wolfenstein: the New Order, Fargo, Homeland)”

  1. Simounet dit :

    Fargo est la prochaine série sur ma liste et une fois de plus, tu confirmes ma curiosité.
    J’ai également beaucoup aimé cette saison d’Homeland alors que je pensais avoir décroché avec la précédente.

    Bon courage pour la suite vu que la période n’a pas l’air très facile pour toi.

    1. Memento dit :

      Ha ! Je ne suis donc pas le seul à avoir apprécié cette dernière saison de Homeland. Pour Fargo tu peux foncer ! Merci !

  2. meduz' dit :

    J’ai vu les deux saisons de Fargo, c’est décidément du grand art. Ça m’a fasciné. Du génie.

    1. Memento dit :

      On retrouve le style des Coen, plutôt de leurs premiers films, assez sombres. Je t’encourage à voir le film Fargo si ce n’est pas déjà le cas.

  3. meduz' dit :

    C’est sur ma liste. J’espère le voir dans les prochaines semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.